Les 11 animaux les plus mortels et venimeux au monde

Les animaux les plus venimeux du monde n'ont pas les crocs et les griffes des grands félins mais ils n'en sont pas moins dangereux.

Pour chasser ou pour se défendre, l'évolution les a dotés d'une arme bien plus efficace : le poison.

Découvrez ces animaux dont une seule goutte de venin peut vous tuer...

Les Tetraodontidés ou poissons-globes

Les Tetraodontides ou poissons-globes

Les poissons-globes ont la capacité de changer de forme pour ne pas se faire dévorer. Ils avalent de l'eau et gonflent jusqu'à doubler voire tripler de volume et devenir une proie trop grosse pour le prédateur qui les menace.

Ces poissons ont dans leur corps une toxine très puissante principalement contenue dans leur foie, les intestins, la peau et les organes sexuels : la tétrodotoxine, un poison neurotoxique. En cas de contact de la chair avec la toxine lors de la découpe du poisson, 20 grammes peuvent provoquer la mort.

Il n'existe aucun antidote connu à la tétrodotoxine.

Le rôdeur mortel ou scorpion du désert israélien ou scorpion jaune de Palestine

Le rodeur mortel ou scorpion du desert israelien ou scorpion jaune de Palestine

Le scorpion le plus venimeux du monde... Sa piqure est extrêmement douloureuse est mortelle pour les personnes cardiaques, les personnes âgées et les enfants. La mort survient le plus souvent après un œdème pulmonaire.

Le poisson pierre

poisson pierre (2)

La technique de chasse, camouflé et immobile, de ce poisson des mers chaudes de l'hémisphère sud le rend très dangereux.

Le poisson-pierre est quasiment invisible et les 13 épines dorsales reliées à une glande à venin s'enfoncent très facilement dans la plante des pieds des plongeurs ou des promeneurs dans les lagons. Quelques minutes après la piqure, le pied gonfle et devient presque noir. La toxine présente dans le venin entraine une paralysie musculaire presque complète et donc un arrêt cardiaque.

L'araignée nomade brésilienne

L araignee nomade bresilienne

Assez communes dans les zones à forte densité de population, ces araignée n'hésitent pas à attaquer et à mordre quand elles sont dérangées. Trop précieux pour elles, leur venin, entre 2 et 20 fois plus puissant que celui de la veuve noire n'est injecté que dans un tiers des morsures. Les morsures mortelles représenteraient moins de 5% des morsures.

Les toxines contenues dans le venin provoquent une asphyxie et une paralysie musculaire accompagnée, quand la victime est un homme, d'une érection de plusieurs heures entrainant, à terme, une impuissance.

Le cône géographe

Le cone geographe

La piqure de ce gastéropode (de la famille des escargots) d'une dizaine de centimètres peut tuer un homme en deux heures ! Doté d'un odorat très développé, il s'approche de ses proies jusqu'à ce qu'elle soient à la portée de son dard. Les mollusques et les poissons sont tués presque instantanément grâce au cocktail de toxine qu'il injecte.

Si un pêcheur de coquillages, sa coquille est très appréciée des collectionneurs, se fait piquer, il a 70% de 'chance' de ne pas survivre.

Le venin du cône géographe est tellement complexe qu'il n'existe aucun antidote.

Le tricot rayé

Le tricot raye

La plupart des serpents marins sont très très venimeux et le tricot rayé ne fait donc pas exception.

Grâce à sa queue aplatie, ce serpent d'environ 1 mètre est un très bon nageur et chasse en mer. Il peut retenir sa respiration de longues minutes.
Son venin est 10 fois plus puissant que celui du cobra royal !

La méduse irukandji

La meduse irukandji

Sa piqure n'est pas plus douloureuse que celle d'un moustique, c'est pourquoi le lien entre les victimes qui souffraient d'un mal mystérieux et ces minuscules méduses n'a été découvert qu'en 1964.

De nombreuses personnes d'une province au nord-est de l'Australie étaient sujettes à des douleur insupportables, des crampes musculaires, des sensations de brûlure sur la peau, des maux de tête, des nausées, des vomissements, une accélération du rythme cardiaque et de la pression artérielle et des troubles psychologiques. Les symptômes pouvaient durer des mois et revenir tous les ans pendant des années !

Le venin de cette mini méduse de moins d'1 centimètre aux tentacules qui peuvent s'étirer jusqu'à 1 mètre est 100 fois plus puissant que celui du cobra et 1000 fois plus puissant que celui d'une tarentule.

Le poulpe à anneaux bleus

Le poulpe a anneaux bleus

Ce magnifique petit poulpe d'une dizaine de centimètres cache bien son jeu. Les bactéries présentes dans sa bouche produisent une neurotoxine assez puissante pour tuer entre 20 et 30 personnes en provoquant un arrêt respiratoire en quelques heures.

Le taïpan du désert

Le taipan du desert

La quantité de venin d'une seule morsure de ce serpent australien pourrait tuer une centaine de personnes en 45 minutes. La puissance de son venin surpasse très largement celui des cobras ou autres crotales ce qui lui permet de pas poursuivre les proies mordues pendant des heures dans la chaleur du désert australien.

La cuboméduse d'Australie

La cubomeduse d Australie

Cette méduse fait des ravages dans les eaux australiennes et indonésiennes. Elle a tué 70 personnes au XXème siècle ! Cette petite méduse presque totalement transparente aux tentacules de 15 cm, qui s'étirent à 3 mètres lorsque qu'elle est en chasse, est un vrai danger pour les baigneurs qui ne la voient pas.

La piqure provoque une sensation de brulure intense et peut provoquer un arrêt cardiaque en 5 minutes si la victime a été en contact avec trop de tentacules.

Il existe un anti-venin mais il est souvent administré trop tard.

Kokoï de Colombie

grenouille Kokoi de Colombie

Parmi toutes les minuscules grenouilles aux couleurs vives mais venimeuses de la famille des dendrobates, le phyllobate terrible est, avec des 45 millimètres, une des plus grandes.

Sa coloration très vive avertit les éventuels prédateurs de sa toxicité. La peau de cette petite grenouille jaune est couverte d'un poison extrêmement violent. Certaines populations indigènes de Colombie empoisonnent leurs flèches en les frottant sur le dos de ces grenouilles. Une fois le gibier tué, la toxine est éliminée par la chaleur de la cuisson.

Chaque grenouille produit 0,001 gramme de poison. 1 gramme de ce poison est assez puissant pour tuer 15 000 personnes !

Source : MSN News

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Fermer
... sur les réseaux :