Quand l'Art Photographique s'élève contre la Russie de Poutine ...

La photographe Anastasia Ivanova fait la une du web avec une série de photos qui s'élèvent contre la Russie de Poutine et son régime extrêmement répressif envers les gays.

Une série baptisée "Bons baisers de Russie", dans laquelle des couples de même sexe prennent la pose.

Ces clichés, accompagnés de témoignages parus sur le site Muffmagazine.com, en disent long sur les droits quasi-inexistants des homosexuels en Russie.

bons-baisers-de-russie (1)
Kate, 29 ans, et Nina, 32 ans: "En public, nous essayons de ne pas cacher nos sentiments, et nous sommes déterminées à nous tenir la main et nous embrasser librement. Mais la situation des droits des homosexuels en Russie est mal partie. La façon dont nous vivons fait de nous des hors-la-loi."

bons-baisers-de-russie (2)
Olga, 32 ans, et Ulia, 28 ans: "Il n'y a pas de droits pour les homosexuels en Russie. Lutter pour, c'est se sentir comme un criminel et nous ne voulons pas ça."

bons-baisers-de-russie (3)
"Aujourd'hui, nous aimons vivre à Saint -Pétersbourg, mais nous comprenons que des gens comme nous ne peuvent avoir une vie tranquille ici", se confient Dasha et Victoria, deux jeunes femmes de 27 et 24 ans qui vivent ensemble. "J'espère qu'un jour nous aurons un Jack Russell. Mais pour l'instant, nous voulons juste du simple bonheur humain."

bons-baisers-de-russie (4)
Irina, 27 ans, et Antonina, 31ans: "A l'avenir, tout ce que nous voulons, c'est préserver notre couple. Peut-être que si nous avons de la chance, un jour, nous aurons un enfant."

bons-baisers-de-russie (5)
Katerina, 20 ans, et Zhanna, 25 ans: "Nous aimons croire qu'un jour, la Russie sera un pays libre et heureux. Mais en réalité, les politiques de notre gouvernement en place ne semblent pas être ceux qui nous conduiront à un bel avenir."

bons-baisers-de-russie (6)
Olgerta, 54 ans, et Lisa, 48 ans: "Nous avons été militantes de la cause gay pendant près de quinze ans. Beaucoup de choses obtenues en Russie au cours du siècle dernier ont été anéanties durant les deux dernières années."

bons-baisers-de-russie (7)
Tasha, 33 ans, et Ksenia, 39 ans: "Nous n'avons jamais eu de réactions négatives, mais il n'y a pas de droits des homosexuels ici en Russie. Actuellement, nous sommes à la recherche d'un échappatoire."

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Fermer
... sur les réseaux :