Brésil : déclaré mort puis amené à l'église, un bébé reprend vie

Au Brésil Yasmin Gomes est déclarée morte par les médecins juste après sa mise au monde.

L’infirmière qui devait s’occuper du cadavre n’a pas souhaité amener celui-ci à la morgue comme il doit en être normalement, mais été placé au pied de l’autel d’une église de la ville de Londrina.

yasmin-gomez

Alors que la grand-mère de présumée décédée et les pompes funèbres se rendent sur place, ils découvrent que la petite fille pleure et donne des coups de pieds.

L’heureuse grand-mère témoigne : "Au début, on ne pouvait pas le croire, nous ne pouvions pas penser que quelque chose du genre pouvait arriver. Puis, nous avons vu que Yasmin respirait ... un véritable miracle."

Quant à l’infirmière, elle confirme que le nourrisson était cliniquement mort quelques heures auparavant : "Je peux vous assurer que la petite était morte, bien morte. Je l'ai vu de mes propres yeux".

Si l’histoire est belle, l’état de santé du bébé reste préoccupant. Elle est toujours hospitalisée dans le département de thérapie intensive de l’hôpital qui l’a vu naître.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Fermer
... sur les réseaux :